NBA Swish Forum Index
novembre  
Post new topic   Reply to topic    Index du forum / Médias
Author Message
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 27/04/2015, 22:50 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

Les matchs  du 3 novembre 1995 

 
HAWKS  / SUNS                106   /100







 
Une gabegie offensive..Car derrière ce score offensif se cache une adresse dés plus famélique. ( 32/72  soit 44,4%pour l'ensemble des 4 joueurs majeurs...) 

 
Hormis   le rookie Alan Henderson  avec 23 points à 58,8 % de réussite, l'ensemble de l'équipe des Hawks a vendangé. Son leader intérieur , Laettner avec  24 points à 42 % (ce qui reste faible pour un intérieur), Son shooteur longue distance Steve smith (19 à 35 %  de réussite)  et son meneur de jeu  mookie Blaylock (41 % de réussite) ont eu toute les peines du monde a rentré leur panier.  

 
Heureusement , le peu de nombres de balles perdues associés à un Blaylock performant dans tous les autres compartiments du jeu ont permis au Hawks de se sortir de ce guêpier. 

 
Rockets / Raptors              91  /109





Une  grosse surprise !!


Dans un match relativement équilibré, le quatrième quart temps fut décisif. Contrairement à ce que l'on aurait pu pronostiquer, la fraîcheur  des canadiens a primé sur l'expérience texane.  

Côté houston,  2ème match  pour cassell en  mode top scoreur, 24 points . Drexler  en second avec 16 points . Leur réussite chancelante a certainement coûté au club le gain du match .  ( 37,5 % de réussite pour le chauve chinois,  31 % pour le glide..) 

Olajuwon dans un rôle plus discret a rempli son contrat en assurant un bon double /double sans avoir eu cependant les ballons nécessaires pour apporter davantage offensivement parlant. 

 
Il faudra donc au Rockets revoir la distribution des ballons et servir davantage leur joueur intérieur pour pouvoir espérer l'emporter afin de faire participer l'ensemble de l'équipe. 

 
Côté Raptors, le rookie Stoudamire a réalisé un match solide ne tremblant pas sur la ligne des lancers francs et distribuant correctement la balle. Le croate Radja, transfuge des celtics, lui a apporté son expérience dans la peinture et malgré un nombre de pertes de balles un peu élevé  a permis  Au club canadien d'avoir un point d'appui à l'intérieur. Sa bonne tenue défensive (1 steal et 3 blocks) n'est sans doute pas en rien dans la maladresse texane. 
A noter la performance du pistolero du jour,mister  Dwayne Whitffield, le rookie  des raptors, a pour sa première apparition, mis le feu au parquet. Rendez vous compte en  5 minutes de jeu  12 pts  5/5 au tirs et 2/2 au lancerfrancs..Bref monsieur 100%.. 
Ce sera donc avec impatience que l'on suivra Les rockets pour savoir s'il s'agit d'une erreur de parcours et les Raptors pour avoir confirmation ou pas de cette victoire. 

 
NUGGETS / CAVALIERS                    105 /96 
 
Abdul Rauf en mode leader 

 
2ème quart temps fatal pour un match à couteaux tirés.

Dans une rencontre serrée les nuggets sont parvenus à leur fin face à de valeureux cavaliers. 
Parmi les hommes forts du côté de Denver 
Mahmoud Abdul Rauf qui malgré un pourcentage en dent de scie (47%)  a su prendre ses responsabilités  (22pts et 5 rbs) tout comme son coéquipier Reggie Williams (19 pts à 50% de réussite).  
A noter le match très solide de Antonio Mc Dyess (11 pts 12rbds, 4 ctrs  4 pds )  qui malgré des difficultés offensives  ( 37% de réussite) a su   jouer le rôle de relais  dans la peinture 
Du côté des cavs, 
 Bon match de la part de Bison Dele  (alias Brian Williams) qui a su maintenir son équipe à flot dans la raquette mais qui devra améliorer son % au lancer franc pour ne pas faire perdre son équipe. 
Le transfuge Vaught lui s'est montré  très  maladroit prêt du cercle (29% de réussite) , tandis que Austin malgré son temps de jeu assez limité a pu montrer quelques facettes de son jeu offensif. 
 
Le backcourt  des cavs s'est montré plus que discret. Seul Barros  pu tenir son rang avec 11 pts et  4 pds .Quid de bobby phills?. 

 
KINGS  /TIMBERWOLVES                                      82/103


L'apport de Mitch richmond n'a pas suffi




Match entre outsiders et victoire des wolves.


Dans un match où seule la première mi temps a été serré ( 51/48 ) les wolves se sont imposés à la suite d'une seconde mi temps maîtrisée .( 52 / 34 en seconde mitemps ) 
Kevin Garnett avec 19 pts , 5 rds et 2 contres a réussi ses débuts  A noter que le banc des wolves a fait la différence , puisque Kukoc en 6ème homme , Doug west Et Terry Porter ont  apporté leur pierre à l'édifice. Une victoire collective puisque 5 joueurs des wolves ont fini la rencontre avec plus de 10 pts au compteur. 
Pour les kings  Richmond ,en mode franchise player, a assuré le service  ( 31 pts à 59 % de réussite et 3 interceptions ), Edney  qui malgré un pourcentage au shoot erratique ( 33% )  mais  7 passes décisives, et Owens ( 10 pts, 5rbds ) , sont les seuls à avoir surnagé. Le secteur intérieur lui a coulé lors de cette rencontre. 

 
                                       BULLETS / VANCOUVER                90/92 

 
 
Eric Mobley auteur d'un double double salvateur pour les grizzlies 



Rien se sert de courir, il faut partir à point


Avec un première mi temps calamiteuse ( 54 -37 ) , les bullets ont échoué dans leur remontée pour  2 points , laissant ainsi aux Grizzlies la première victoire de leur histoire. 
Côté vainqueurs, Match solide du vétéran byron scott  à une longueur du double double.( 19 pts et 9 rds )  , double double par contre pour  son coéquipier Eric mobley au poste de centre ( 12 pts et 10 rds ).Néanmoins malgré un scoring intéressant, réussite en berne pour anthony et king  ( à peine plus de 30 % ) qui faillirent coûter la victoire. 
Côté bullets le duo d'intérieur webber / kemp n'a pu permettre au bullets de triompher. La faute sans doute  à une maladresse inhabituelle de Kemp  (41.7%) et au match raté de eisley  ( 33 % de réussite et  4 balles de perdues). Avec un peu  de temps , et quelques réglages supplémentaires, les bullets devrait pouvoir viser beaucoup plus haut. Les grizzlies  ,eux , joueront chacun de leur match pour ne pas le perdre. 

 
76ers / Celtics            125 /106






Murray n'a pas suffi






Offense..Offense..


Avec  40 points  tracy murray écrase la concurrence sur ce match (son record en carrière est de 50 points contre les warriors dans la réalité) 50 % de réussite au shoot  dont  60 % à 3 points , 16 sur 19 au lancers francs, mais où était la défense des 76ers? 
Murray "on fire"secondé par un sharone wright des bons jours (22 pts et  7 rebonds) aurait pu permettre  de l'emporter. Simplement si offensivement ce match fut un régal ,défensivement ce fut apocalytique... le run and gun c'est bien à condition de temps à autre de mettre des barbelés en défense (4 steals et 2 contres uniquement ) 
De l'autre côté, la victoire se fait collective. Ne brillant pas par leur pourcentage de réussite  Coleman , ruffin maxwell et stakhouse ont tous marqué plus de 15 points.  Special thanks à Jerry qui rajoute  (7 reds et 6 pds) et Derrick ( 7 rds, 6pds). Bref du très complet pour les 76ers  pour un premier  match 
  
Pour résumé la situation, autant philadelphie est apparu relativement serein lors de cette rencontre, autant les celtics apparaissent faibles défensivement et serait bien inspiré de poser davantage le jeu. 
Réponse à la prochaine rencontre. 

 
JAZZ / SPURS                               80/101


David Benoît  , monsieur 23 %


Les soirs se suivent et se ressemblent pour les jazz.

 
Hormis le  sempiternel duo  Stockton /malone (46 points sur 80 de l'équipe) , le reste de l'équipe est carrément à la rue. Pour preuve David benoit ne tournant qu'à 23 %  de réussite  lors de cette rencontre termine  3ème scoreur avec 9 points. Qu'adviendra t'il en cas  de blessures de l'un des piliers  de cette formation? 
Bref du travail sur la planche pour le gm des Jazz qui cherchera sans nul doute lors de l'intersaison des joueurs supplémentaires pour rééquilibrer le jeu   . 
Concernant les Spurs, Avery  Johnson à la baguette , eliott (21 pts ,8 rds 7/9 au tir) et Robinson (24pts à 10/16 ,9 rds) au récital.et le reste au diapason.Match somme toute tranquille où seul le doute a perduré  un quart temps pour une équipe qui justifie déjà son statut de favori dans la conference Ouest. 

 

 
 
Back to top
Publicité






PostPosted: 27/04/2015, 22:50 
PostPost subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 28/04/2015, 00:33 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

Les matchs du  4 novembre 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
En ce samedi  4 novembre , 2 matchs sont au programme 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
Washington Bullets  (1-1 )/ Charlotte Bobcats  (0-1)
                            101/70





Bob Mc Cann , l'invité surprise




En mode croisière




Avec davantage d'application, d'implication, et un entraînement collectif supplémentaire, les choses se mettent en place du côté de Washington. Kemp  , webber, Mc Cann et Eisley ,forme  le quatuor gagnant des Bullets (91 pts sur les 101 !!).  
 
 
 
 
 On notera la performance exceptionnelle de Bob Mc Cann ,bencher  qui a su  apporter   sa touche à l'édifice (18 pts et  6 rds en 20 minutes). 
 
 
 
 
 A noter l' absence des stats des  bobcats, la nba n'ayant pas pu nous les faire parvenir.   
 
 
 
 
La feuille de match


 
 
  
 
   
Minnesota Timberwolves (2-0) / New Jersey Nets (0-2)         100 / 72


Toni Kukoc, l'homme clé de ce début de saison réussi




Promenons  nous dans les bois..






Pour une équipe en reconstruction , minnesota  fait mieux que de raison. Face à une équipe de New jersey qui restait sur une défaite sur le fil au Madison Square garden, les  minnésotain n'ont pas manqué leur premier match à domicile. 
 
 
 
 
Toni Kukoc, s'affirme comme un sixième homme  en sortie de banc de bon niveau. Capable d'apporter offensivement le croate ne s'est pas troué (28 pts à 54 %).Aidé par le jeune  Kevin Garnett (tout juste 19 ans) (27 pts à 57% et  9 rebonds)  dans la raquette et secondé à la mène par un darrick martin (9pts et 8 pds) en version playmaker,  il fut à l'origine d'une victoire sereine ( 32 points d'écart). 
 
 
 
A New Jersey, ce fut la soupe à la grimace.Avec un mashburn souffrant mais efficace (16 pts) , les nets se réveillèrent dans le deuxième quart temps et puis se rendormirent laissant à leur adversaire du jour le parfait contrôle du match en seconde période. 
 
 
 
Face à un adversaire diminué, les timberwolves ont su se rendre la partie facile. Gare aux Nets et à leur réveil..  
 
Les feuilles de matchs


 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 



 
 
 
     
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 29/04/2015, 12:38 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

Les matchs du dimanche 
 
 
 
Nous voici donc pour le premier dimanche de la saison régulière 1995/1996 .Faisons un tour des rencontres qui ont eu lieu en ce jour.
 
1er match  : Houston Rockets ( 2-1)   contre Vancouver Grizzlies (1-1)                    102/87



 
 
 
 
Vue du Summit 
 
 
 

 
 
 
 
 


 

 
 
 
 
Contexte du matchDans l'antre des rockets où près de 16000 spectareurs ont pris place, vancouver se déplaçait avec l'ambition de faire aussi bien qu' à Washington.Quant aux rockets,  il se devait de réagir suite à leur défaite surprise  contre Toronto.
 
Analyse de l'évolution du score
Les rockets débute très mal et perde le premier quart temps.Puis  remporte les autres quarts temps pour s'assurer une victoire confortable
Analyse des joueurs
Parmi les joueurs de vancouver  , on note  4 joueurs au dessus de la barre des 10 points.




Bryant Reeves   , le pivot rookie de Vancouver , a su par moment montré  la qualité de ses moves au poste (6/8 au tirs)  sans toutefois avoir eu  un impact dans la bataille du rebond( 5 rds en  32 minutes).Le pire étant sa défense  ( 0 contre et 0 interception) apathique face aux intérieurs de Houston



 
 
 
 
                                                       Bryant Reeves  dubitatif vis à vis de la performance de Vancouver?

Byron Scott,   16 pts (avec 46%)   , s'est bien démené avec son expérience pour prendre ses tickets de shoot. Malheureusement , physiquement , les poids des ans commencent à se faire sentir.


Chris King  lui s'est démené pour apporter  son énergie  à l'équipe avec une sélection de shoot  médiocre  (5 sur 13 ). Son activité lui permit de récupérer bon nombre de ballons sous les panneaux (9 rds) avec quelques assists bien placés  (4 au total)
  Anthony , le meneur de l'équipe est fidèle à lui même avec 40% de réussite.(40,3 % sur toute sa carrière). Il ne put diriger convenablement le jeu de son équipe   avec uniquement 3 passes décisives.
 Ce qui au final   pénalisa le plus  les hommes de la Colombie britannique fut incontestablement un nombre de pertes de balles  conséquent (12 pertes pour les  5 joueurs majeurs !!) dû en  partie à la défense de Houston mais pas uniquement
 
Pour ce qui concerne Houston,le constat des matchs précédents avec un jeu phagocyté par le backcourt est encore là . Rendez vous compte (15 / 36 pour les  2 arrières en cumulé). Pourtant à la différence  des premiers matchs , Hakeem The dream a pris davantage de shoot (19  tentatives). Mais l'adresse ne fut pas au rendez vous (4 /19  soit 21%  de réussite). Avec ses longs segments et malgré sa fébrilité relative, il put s'imposer sous les panneaux avec  12 rebonds .dont 4 offensifs, permettant ainsi à son équipe d'avoir un nombre important de seconde chance. On n'oubliera pas aussi ses capacités d'intimidateur  ( 3 contres) qui eurent pour conséquence une baisse importante de la réussite  de l'équipe visiteuse.





 
 
 
 
 En conclusion , on repart de cette rencontre avec aucune certitude et bien des questionnements vis à vis de ces 2 équipes.Que valent réellement les Grizzlies ? Houston arrivera t'il à s'améliorer  en termes de jeux et de réussite au tirs? De l'ensemble des réponses apportées à ces interrogations dépendra le devenir de ces   2 équipes.2ème match: Los Angeles Lakers(0-1)  -Indiana Pacers (1-0)                 88 -93


Visite de "Uncle Reg" à Inglewood en ce dimanche 5 novembre


Contexte du match:
Premiers matchs de la saison pour les 2 équipes et premier match depuis son retour de Magic Johnson.
Analyse de l'évolution du score

Une mi temps pour chaque équipe , la première pour  les Pacers (48 /37), la deuxième pour les Lakers (51/45).Mais au final gain du match pour les pacers qui ont su contenir le retour des hommes de Del Harris.





 
 
 
 
Magic à la relance 
 
 
 
Analyse des joueurs et du jeuCôté   des angelins (nom donné aux habitants de Los angeles , petite bourgade de l'ouest..),la surprise est venu de  Magic  qui pour son premier match , joue au poste 4. Le poids des ans amenant certainement le coach Del Harris a  le repositionner sur un poste qui ne lui demandera moins d'efforts.Cependant on peut se demander si Magic est réellement un power forward, tant ces stats au tirs furent mauvaise  ( 33% de réussite) . Son intelligence de jeu lui permettant quand même de réaliser un double double avec 12 rebonds sans toutefois être décisif dans le gain du match.
Secondant magic, Eddie jones (13 pts à 4/9 )et surtout   Cédric ceballos ( 19 pts à 72% ) avec leur tir à mi distance permirent au lakers de croire en un possible retour.
Du côté des déceptions manifeste, le jeune meneur Van exel eut toute les peines du monde à exister. 1/ 8 au shoot et très voir trop peu de passes décisives.
 
Pour les Pacers, Uncle reg vous passe le bonjour. Avec  30 points  et ce malgré un pourcentage indécent ( 39 % ) pour miller, il put par moment porter son équipe. Aidé en cela par les prises d'initiative dans la raquette du géant hollandais Rik Smits (18 pts à 41 % et 7 rds).
Sans être transcendant , les pacers surent montrer un collectif supérieurs au Lakers sur cette rencontre faisant la différence collectivement et non individuellement.
 

Finalement , ce premier match nous a permis de revoir Magic. Mais surtout de nous questionner sur le bien fondé de le mettre dans la raquette. Voyant les stats décevantes de van exel, le coach Del Harris fera t'il le pari de remettre Johnson à la mène ou persévéra t-il à le laisser dans la peinture pour compenser la faiblesse relative  de son secteur intérieur? Les Pacers sauront ils poursuivre  vers la victoire lors de la prochaine rencontre? Toutes les réponses vous seront apportées lors des prochains matchs 


Last edited by mastev on 29/04/2015, 13:23; edited 1 time in total
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 29/04/2015, 13:19 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

3ème match du  jour


Phoenix Suns  (0-2)/ 76ers       (2-0)               96  /107


Stack  in his house !!!




 
 
 
Des airs de Jordan ,non? 
 
 

 
 
 
Contexte du match C'était donc à Phoenix que se rendait les joueurs des sixers pour le match de la confirmation .Du côté de phoenix , après une défaite à Atlanta, c'était le premier match à domicile et l'occasion de voir pour les supporters des Suns leurs nouvelles recrues.


Evolution du score
Les  76ers prennent le large rapidement  (56/37 à la mitemps), et malgré un sursaut d'orgueil des suns au  3ème quart temps, s'impose assez facilement sur le score de 107 à 96


Analyse du jeu proposé et des joueurs


Côté suns , début décevant de Gidza ( 6pts , 2rds et 1 contre  en 21 minutes) . Les forward Barkley  et Manning assurèrent le scoring du côté des Suns (51 pts à eux 2). Le big charles étant du côté de phoenix le mvp de ce match avec des stats complètes (8 rds et 6pds).
Le point faible est assurément à rechercher du côté de  la défense puisque trop peu de contres et d'interceptions sont à noter . Ce sera l'essentiel du travail du coach que d'arriver à motiver ses gars à défendre davantage car offensivement l'équipe est bien au point.
Côté visiteurs, match énormissime du rookie Jerry Stackhouse. Peut être même le meilleur rookie vu depuis un certain Jordan en 1984.Rendez vous compte , 40pts en 36 minutes 14/25 (56%) aux tirs 9/14 à 3points (64% !!) (il bat son record personnel dans la réalité dés son premier match : son record est de 6 trois points réussis lors d'une rencontre!!) . Jerry était inarrêtable. Sachant profiter des lacunes défensives de ses adversaires et utilisant à merveille ses qualités athlétiques. Le jeune arrière a su montrer toutes sa classe. ajoutant  en plus 7 rbds et 4 pds  à son scoring.
Ajoutons à cela les contributions Derrick coleman, joueur rugueux et physique (20 pts ,8 rds et 2 contre) et du pivot Tony Massenburg  qui s'octroie un double /double ( 20  pts à 40 % mais  10 rds)
  En résumant ,Philadelphia sut parfaitement gérer son avance utilisant des qualités physiques de ces joueurs pour surpasser une équipe de phoenix assez  apathique.

Comment va réagir phoenix? Philadelphia va t'il poursuivre sur sa lancée?  C'est que nous observerons lors des prochains matchs


4 ème match du jour direction la Georgie et sa capitale du Cola: Atlanta


All star Game à Atlanta!!!


Atlanta Hawks   (1-1) / Supersonics Seattle      (1-0)       126/144
 


 
 
 
 
 L’obstination de Payton  pour le gain du match 
 
 
Contexte du match: Les Hawks sorte d'un premier match victorieux face aux Suns, les Supersonics débutent leur saison.

Analyse du score
Avec  un 71 à 54 à la mi temps , les jeux étaient faits. Le jeu  était résolument offensif à l'omni coliseum. Pas de place pour les défenses. Run and shoot  à outrance et défense déficiente.
La seconde mitemps malgré un sursaut d'orgueil  des Hawks au 3ème quart temps ( 38/29) vit Seattle explosé dans l'ultime quart temps la défense  des hawks (44 pts en 12 minutes...).
 
Analyse des joueurs
Côté seattle , Gary Payton fut en mode supersonique ( 39 pts 14/17 au shoot dont un sans faute à 3 pts 5/5 ). Impossible à arrêter durant les 4 quart temps.Aidé dans sa tâche par Houston et le vieux Perkins qui surent rendre un copie  plus que correcte.
Notons au passage, l'apport de Juwan Howard qui fit preuve d'une belle vista dans cette partie, sachant distribué à bon escient les ballons ( 8 pds) tout en gaspillant pas les munitions ( 6/9 aux tirs)
Peu de défense mais un carton plein en attaque.


Côté Hawks. Mookie Blaylock essaya  de contrer  son vis à vis (payton) en fournissant un match complet . Il finit le match proche du triple double ( 25 pts ,8 rds et 9 pds) . Steve smith s'employa lui aussi ( 34 pts à 15 sur 28  ) mais n'eut pas la même réussite que payton à 3pts(2/6). Alan Henderson en sortie de banc , fit son job apportant un nombre de seconde chance assez important ( 4 Ro ) tout en assurant un scoring de haut vol ( 23 pts à 10/15 mais 4 turnovers).Mais tout cela fut insuffisant.
Seattle   avec un rythme effréné étouffa son  adversaire du jour , et dans cette folle course, Atlanta ne put jamais revenir.






 5ème et dernier match de ce dimanche


  Charlotte Hornets      (1-1) / Golden state warriors  (0-1)                 106/102




 
 
 
Joe Smith regardait il vers  Charlotte? 
 
 

Contexte du match
Après une   large défaite inaugurale , les hornets  reçoivent golden state pour gagner leur premier match à domicile. Les warriors débutent eux leur saison.


Analyse du score
Première mi temps assez  offensive pour ces 2 équipes  ( 60/58 ).Au retour des vestiaires, le jeu se durcit. Moins d'envolées et défense plus agressive pour les 2 teams (46/44)  
 
Analyse des joueurs
Sprewell 's  time du côté de golden state (43 pts  à 54%,7 rds). Latrell a montré l'étendu de son talent. Jouant à merveille à mi distance  et dans la raquette, sans toute fois prendre  un seul shoot à 3 points. Choix tactique délibéré  ou défense extérieure dissuasive des hornets?
 
Larry Johnson , retrouvé son ancienne équipe, avec 14 pts (à 45%), 9rds , 2 pds. Présent sous les panneaux, il fut maladroit pour  concrétiser les actions offensives.
Notons , les performances en demi teinte de Mullins  (12 pts à 22%) qui ne put se mettre au niveau de ses coéquipiers et l'apport remarquable du 6 ème homme Kevin Willis avec  16pts  en 20 minutes.
 
Du côté des locaux ,la marque fut plus équilibrée .Puisque 5 joueurs terminèrent au dessus des 10 points. Notons l'excellent prestation de Geiger qui sans être  scoreur dans l'âme s'assure un double double (10 pts et 12 rds). Joe Smith , lui assura le scoring  (21pts mais à 41 %) quelques prises au rebond (8 ) et  une bonne défense ( 3 contres) sur Larry Johnson.
Les autres joueurs  maladroits dans le jeu à mi distance excellèrent dans le tir à 3 points .(4/8  à 3points) compensant en partie les erreurs de kenny Anderson (6 pertes de balles)
 
La différence sur ce match s'est jouée principalement sur la capacité à prendre des rebonds ( 38 rebonds  pour les Hornets , 27 pour les warriors)  et sur la diversification des scoreurs.
Attendons de voir si golden state arrivera à retrouver un collectif , et si les hornets gagneront en régularité tout le long de la saison.
 
 

 
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 30/04/2015, 09:36 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

Lundi  6 novembre
 
Pour débuter un petit tour de l'infirmerie en cette première semaine de novembre




 
 
  
 
 
 
 
1er match  Charlotte Hornets  ( 2-1)  - New Jersey Nets ( 0- 3)              108 - 97

Contexte du match
2ème match consécutifs à la maison pour les Hornets. Ceux ci affrontent une équipe de New Jersey  en plein doute qui reste sur 2 défaites consécutives à l'extérieur 


 
 
 
 
Fiches de statsFiche du match côté  Nets (zavez pas vu Parks? le petit cherokee est attendu à l'accueil...)
Fiche de match côté Hornets









Analyse du score
Les Hornets  se sont montrés alternativement bon et mauvais. Capable du tout au tout. ( perdre le 2nd quart 28-15 et gagner le  4ème quart temps 38 -22.
A l'opposé , les Nets apparaissent comme sans talent  et sans  envie. Un retour de Mashburn en pleine santé demeure primordial afin de pouvoir inverser la tendance.





Analyse des joueurs







 
  Les tops joueurs du matchs sont pour les vainqueurs 
  
   
Joe Smith , le rookie enchaîne les bonnes performances, après l'affrontement remporté contre Larry Johnson , celui en rajoute une couche avec un double double (24 pts  à 8/12 et  10 rds ) . Sans nul doute le franchise player à venir de Charlotte   Note : A Dell Curry , shooteur patenté (et père d'un petit stephen..)  assure sa part de travail avec 17 pts  et un 6/6 aux lancers. La mire n'était pas ajustée  puisque  le  pourcentage de réussite ne fut que  25% à3 pts).  Il compensa cela par son intelligence de jeu et sa très grande expérience, en s'approchant davantage du cercle (4/4 à 2pts).Note : B 
  Kenny Anderson, le meneur de jeu de l'équipe a réalisé une copie correcte dans l'ensemble. Avec un scoring honnête  (5/10 et 16 pts), une très bonne défense sur son vis à vis(4 steals), une excellente distribution (9 pds) mais un trop grand nombre de pertes de balles (4 !!) .Un effort sur la régularité est attendu  et devrait permettre au Hornets de franchir encore un cap. Note B-
 
Pour les Nets
Difficile de ressortir un joueur du lot. On aura apprécié la performance de Brian shaw qui sans avoir ,inscrit un très grand nombre de points, eu au moins une bonne sélection de ses shoots 75% de réussite et 66% à 3pts)  et sut faire jouer ses camarades (7 pds).(Note C+)
Kendall Gill ,arrière de devoir  fut sans doute le seul à ne point trop tirer (60% de réussite et 16pts) .Mais  sa qualité unidimensionnelle de shooteur exceptionnelle ne put compenser la faillite des autres joueurs de l'équipe.
 
Pour les flops du jour:


Pour charlotte ,Matt Geiger est passé complètement à travers de son match. Certes il finit la rencontre avec 9 rds et 3contres. Mais que dire de sa boulimie de shoot et de ce pourcentage risible (10% !!).Indigne d'un intérieur dominant de NBA.  Note :D-
Du Côté de l'adversaire du jour,
on remarquera  la productivité  "phénoménale" des intérieurs. Certes PJ Brown n'est pas réputé pour sa palette offensive , mais  4 pts c'est beaucoup trop peu pour avoir un réel impact.
Ajoutez à cela l'apport sur 10 minutes de Yinka Dare 4 pts à 25% , et  surtout Jayson Williams qui en 23 minutes n'a pu faire que  2 pts et  7rds.


Les notes : PJ Brown : D+  Yinka Dare E   Jayson Williams E
 

  
 
 Bad Day for Williams et les intérieurs de New Jersey 
 
 
  
 Analyse post game et conclusion
 
L'absence d'un post up de qualité pour new Jersey ne permet à cette équipe que de survivre par son jeu extérieur. Les shooteurs sont donc assez (trop?) souvent sollicités et subissant la pression de la défense extérieure  adverse , il se doivent d'avoir un très grand pourcentage de réussite pour pouvoir espérer remporter le match.
Cette faiblesse du jeu intérieur fut encore plus souligné par l'impossibilité pour PJ Brown de défendre correctement sur joe Smith. Heureusement pour New Jersey , Geiger n'était pas dans un bon jour sinon l'écart à l'arrivée aurait pu être bien plus grand.

 Les Nets devront impérativement trouver une solution à l'intérieur pour pouvoir enfin obtenir le gain d'un premier match. Quand au Hornets, ils poursuivent leur chemin et pensent déjà à leur prochaine rencontre 









Last edited by mastev on 30/04/2015, 23:07; edited 1 time in total
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 30/04/2015, 10:59 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

Match  2   :  Boston Celtics (0-2) - Sacramento Kings (1-1)        107 -112






Contexte du match
Premier match à boston. Les celtics reviennent d'une défaite à philadelphia . Les kings eux ont perdu leur première rencontre à domicile contre les timberwolves. Qui de ces  2 équipes obtiendra ce soir sa première victoire?


Fiche des Kings





Fiche des Celtics





Analyse du score
Match serré d'un bout à l'autre de la partie. ( 53 /51 à la mi temps).La différence se fait quasiment dans le money time où Sacramento avec un Richmond en état de grâce remporte la partie


Analyse des joueurs

 
 

 
 
Les topsDu côté des KingsPerformance énormissime du key player de Sacramento , Mitch Richmond ( 33pts à 50 %, 7rds).L'homme du match dans tous les sens du terme. L'arrière californien a su  faire parler la poudre et a été essentiel dans la victoire des siens Note: A+
Billy Owens  a montré qu'il était capable de faire une bonne sélection de shoot ( 24 pts et 73% !! )et a permis à Richmond de part son placement intéressant de s'exprimer davantage Note : A+
Brian Grant est un joueur assurément solide. Joueur besogneux acomplissant parfaitement son job , il ne serait pas étonnant de le voir réaliser bientôt un double double ou triple double, tant sa feuille de stats est complète et le tout sans déchets ( 7pts ,100%au shoot et au LF,8 rds, 7 pds) .Note  B+



 
 
  Billy Owens fut déterminant 
 
Du côté des Celtics
On retiendra la bonne complémentarité du duo d'arrières qui a su tenir l'équipe durant toute la partie manquant de très peu  la victoire.
Dee Brown n'a sans doute pas su correctement défendre face à un arrière véloce et plus athlétique, mais a apporté sa contribution au scoring ( 18pts à 7/11) quant à Wesley , il arrive à réaliser un double double montrant ses qualités  d'organisateur (11 pts et 10 pds)


Notes: Dee brown : B-  Wesley : B




Les flops
Pour les kings assurément leur recrue Mark Strickland (Note :D) , 2pts en 28 minutes , 7 rds.. c'est cher payé en termes de contrat. Espérons dés lors qu'il puisse se familiariser au collectif de Sacramento
Pour les Celtics , le banc n'a pas été suffisamment productif , exception faite de Junior Burrough
On peut être aussi déçu de la contre performance relative de  Tracy Murray (note C -)  qui dans son match contre Owens n'a pas été à la hauteur (16 pts à 36%)




Analyse post Game et conclusion

 Ce qui est frappant dans ce type de match accroché , c'est que la différence se fait généralement par le talent d'un joueur. Ce fut le cas ici .La présence de Richmond a carrément fait pencher la balance. Au final,L'équipe des kings l'a remporté  devant une équipe des Celtics  solide mais sans grand  talent sur ce match.
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 30/04/2015, 23:04 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

3ème match
Los Angeles Clippers  (1-0)   - Golden State Warriors (0-2)             106 /105


 
 
 
 
Bienvenue chez les Clippers! 
 

 
 
Contexte du match Derby à Los Angeles entre 2 équipes californiennes. Les Clippers débutent leur saison en recevant Golden State. Pour Golden State, 2ème match à l'extérieur de l'année avec pour mission de l'emporter .


Fiche de stats  Clippers

 
 
Fiche de Stats  Golden State



 
 
Analyse du score


Match serré dans ce derby où les  2équipes ont eu leur chance. Chacun des quart temps a vu une lutte acharnée pour déterminer  le vainqueur de celui-ci


Analyse des joueurs
 

Parmi les tops joueurs de ce match
Pour golden state:
Le rookie Larry Johnson montre la voie à ses coéquipiers. Avec 28 points à 81 % ,9rds , 3 pds et 2 interceptions , il a su fournir un jeu complet. On pourra en jouant la fine bouche lui reprocher sa trop grande propension à perdre des balles. (5 pertes) Note  A  
 
Le vétéran Chris Mullin ,lui,s'est bien repris de son match précédent. Son pourcentage de réussite fut exceptionnel  (70 %de réussite) avec  3 shoots sur 4 à trois points. Ajoutez y  2 contres pour couronner le tout et vous aurez une performance de haut vol. Note A +
 
Pour l'équipe des Clippers:
Grant Hill a été phénoménal assurant 40 points à  47 % de réussite. Dans un jeu assez unidimensionnel , l'ailier des Clippers a pris le jeu à son compte.  Peut être trop , tant on peut se demander si l'absence de vision collective du jeu ne risque pas de nuire  au résultat du club.
Note: A
Le seul à avoir proposé une alternative à la gachette Hill fut Terrell Brandon (19 pts à 64% ,  9 rds et 4pds). Le meneur /arrière  transfuge de Cleveland, s'adapte et montre sa polyvalence. Note  : A
 
Concernant les flops
Pour Golden State  on notera 1 performances en demi teinte. Celle de Latrell Sprewell (note C-) , qui bien qu'il soit  le  2ème scoreur de son équipe ( avec 24pts) , à plus  forcer son jeu avec 30% de réussite au shoot. 
Ac  Green (note C) malgré  21 minutes de jeu et 100 % de réussite au tir , lui  n'a pas suffisamment osé.
Globalement l'ensemble des joueurs de golden state, a fait un match très solide. Les paniers ratés de leur arrière  furent très préjudiciable à l'équipe. Avec davantage de partage au scoring, les warriors auraient pu créer la surprise.
Pour les Clippers, Dan Majerle (note C ) a été transparent.passer autant de temps sur un terrain ( 31 min)  pour  6 pts  dénote soit une perte de confiance ,soit dans le cas présent ,un manque de ballon  utilisable chronique.Tout juste pourra reprocher à "Thunder dan" de ne pas avoir osé davantage
Autre performance mitigé, celle de Tyrone Hill (note D) avec 7 pts à 1/3 au shoot 3 rds. La blessure dont souffre tyrone au genou pourrait expliquer en partie cette ligne de stat maigrichonne pour un joueur de sa classe.



 
 
Non Latrell, ils ne t'ont pas oublié... 
 
Analyse Post Game et ouverture
Lors de cette rencontre , on a plus eu l'impression de se retrouver sur un playground. Peu de jeu construit et surtout un mano à mano  entre Grant Hill et Latrell Sprewell. Certes ce sont des joueurs talentueux mais le basket étant un port d'équipe, on peut se demander si l'absence d'un jeu collectif n'est oas nuisible à long terme pour les  2 formations

Wait and see et vivement le prochain match pour voir ce qu'il adviendra de l'esprit d'équipe de ces 2 teams
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 01/05/2015, 09:05 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

4ème match    Vancouver Grizzlies (1-2)  - Orlando Magic (2-0)       103 /118


Contexte du match
1er match à domicile des Grizzlies qui reviennent de 2 matchs à l'extérieur où ils ont pu gagner un match. Pour les magic c'est le deuxième match après un match gagné chez les Jazz.


Fiche de stats du Magic





Fiche de stats des Grizzlies







Analyse du score
Match où les Magic n'ont pas fait mentir leur étiquette de favori. Jamais, sauf au 3 ème quart temps et encore , les grizzlies ne purent revenir. L'écart était bien trop grand entre les 2 équipes ( 59 à 46 à la mi-temps pour Orlando ) qui ne boxent pas dans la même catégorie
Analyse des joueurs

 
 
Parmi les topsPour les floridiens on notera sans surprise:Shaquille O'Neal qui réalise un double double ( 24 pts, 11 rds et 6 pds).Du très grand art sous le panneau. Physique à souhait, le jeune pivot a pu démontré  toute la qualité de son jeu. Clairvoyant sur les prises à 2  , il a su faire tourner en bourrique ses adversaires. Note A +
Nick Anderson, malgré la volonté du Gm de s'en débarasser, n'a pas laisser sa part au lion.( 26 pts à 57 %,  4 steals) .Il a parfaitement su  profiter des espaces crées par le Shaq. Note:  A
Du côté des canadiens
 Byron Scott a tenu réellement la baraque  25 pts (à 64% de réussite).Le vétéran bon gré mal gré utilise  à bon escient les occasions qui lui sont proposeés. Note:  B+
Autre belle performance, celle de Blue edwards (Note A-)  avec  17 pts à  77 % de réussite




 
 
 
         Blue Edwards  en action 
 
 
 
 
 
Pour les flops
Scott Skiles , le meneur a un peu trop forcé ses shoots.( 3/10 ) sans avoir un apport suffisant à la mène lors de ses passages sur le terrain (note D +)
On pourra rajouter dans le chapitre des déceptions Chris Childs qui en  23 minutes avec  20 % de réussite ne s'est montré guère plus convaincant. (Note  C-) Dennis "the Worm" Rodman (note D) a erré comme une âme en peine. Certes , ce ne sera jamais un scoreur, mais aucune tentative de shoot, et un nombre de rebonds peu élevé compte tenu  de la valeur du joueur nous font dire que Dennis ne s'est pas encore totalement intégré dans le collectif orlandois.


Pour Vancouver, Bryant Reeves a eu toutes les peines du monde à s'exprimer offensivement ( 33% de réussite)  face au shaq. Défensivement , le jeune pivot doit progresser pour permettre à son équipe de s'améliorer ( 1 contre).(note D)

Chris King  ,lui, dégaine trop  compte tenu de sa réussite calamiteuse au shoot  ( 30% de réussite)  .Il lui faudra faire preuve de plus  d'intelligence dans le jeu  pour apprendre à discerner les shoots à faire et ceux à ne plus faire. (note D-)
 
Analyse Post Game et ouverture





Ce fut un match assez déséquilibré entre une équipe d'Orlando en rodage mais qui montre déjà des signes de montées en puissance et une équipe de Vancouver courageuse mais limitée qui lutte comme elle le peut  avec ses armes et dont la saison risque d'être très longue.
Back to top
mastev
6e homme

Offline

Joined: 16 Apr 2015
Posts: 1,322
Fan des: Jazz
Masculin

PostPosted: 01/05/2015, 21:00 
PostPost subject: novembre
Reply with quote

5ème match   Philadelphia 76ers  ( 2-1  )  -   Détroit Pistons  ( 1-1 )                                106  /111
 
Contexte du match
Suite à la performance jordanesque de Stackhouse, les joueurs de Philadelphie revienne jouer à domicile contre les pistons qui eux restent sur une défaite de rang. Philadelphie pour la confirmation ou Détroit pour l'infirmation? 


Fiche Statistique Philadelphia



Fiches statistique de Detroit



Analyse des joueurs
Parmi  les joueurs de détroit, Lamont murray a tout écrasé sur son passage. Double double à  35 pts à 77% , 12 rds dont 2 offensifs. Certes il ap erdu  5 ballons mais on ne peut pas lui en tenir rigueur tant il fut  exceptionnel sur cette rencontre (Note: A+)
 Michael Finley  (note A ) fut lui aussi impressionnant ,30 pts avec un pourcentage plus faible que son collègue (46 %) de réussite. A cela il faut y ajouter sa défense impressionnante (4steals) .A eux  2 ces  2joeurs ont été les rouages essentiels de la victoire des joueurs du Michigan
 
Pour les joueurs de Pennsylvanie , Derrick Coleman fut dans son élément en réalisant un double double avec 26 pts à 58%et 11 rds.Fait exceptionnel pour Derrick  un sans faute à longue distance ( 3/3 !!) .Bref un match  plein en attaque .Note : A
Jerry Stackhouse fut lui aussi impressionnant. Mais on s'y habituerait à force .  53% de réussite pour un total de  5pts  (Note B)
A ces 2 joueurs on ajoutera   la performance de Tony Massenburg (note B)   le pivot qui réalise encore un double double  (seulement 42 % de réussite) et celle de Trevor Ruffin (note A- )(15 pts et 14pds).  En voyant les traces statistiques de cette rencontre, on peut se demander comment ils ont réussi à perdre.
Concernant les flops,
Pour Philadelphia, Clarence Weatherspoon ,non content de perdre son face à face avec Murray a été totalement inexistant. 5pts (à 25%) en 34 minutes. On peut se demander si le fait de le laisser autant de temps sur le terrain n'a pas été une faute tactique. Note: D
Coté Détroit, , même si certains joueurs ont monopolisé la balle, que dire des performances du duo d'intérieurs  Ratliff (5pts à 40 % et 7 rds)  / Thorpe ( 2pts  et 6rds ). Ce fut faiblard au possible avec des joueurs qui ne semblaient pas motivé à l'idée de l'emporter.
 

     Avez vous vu Clarence lors de cette rencontre?




Analyse post game et ouverture
Comment une équipe possédant  autant de joueur qui réussisse leur match peut arriver à s'incliner ? Il faut le demander à John Lucas et à son coaching approximatif . A moins qu'il s'agisse d'un problème de mental. Bref , Philadelphie a tout intérêt à se poser la question  pour ne pas perdre des matchs qui leur seront acquis.
Du côté des Pistons, le hold up parfait, et une gestion intelligente d'un avantage acquis dés le 2 ème quart temps leur permet de triompher.

 
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic / Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Index du forum / Médias All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation